Hauts-lieux Details

en arrière

Oestrich : grue historique pour transborder le vin

Hauts-lieux de la culture viticole : Rheingau

L'ancienne grue de transbordement du vin est l'emblème de la ville viticole et culturelle d'Oestrich-Winkel. Au bord du Rhin se dresse un bâtiment à colombages recouvert de planches noires qui témoigne des techniques historiques de chargement et de déchargement des bateaux. Oestrich a été pendant 350 ans le siège du gouvernement régional et possédait une grue. C’est à partir d’ici que le vin du Rheingau remontait et descendait le fleuve. Pendant des années, la grue a servi à transborder non seulement le vin, mais aussi toutes sortes d’autres marchandises. Elle était également un point de rencontre pour les personnes de toutes les classes et positions sociales.

La grue actionnée par la force humaine est restée en activité jusqu’en 1925. Elle a été construite en 16 mois, entre 1744 et 1745. Sur les fondations de 1,5 mètre de profondeur a été construit le mur du quai, en grès, avec des matériaux provenant de la construction du château à Mayence. Au total, 170 mètres cubes de blocs de pierre ont été utilisés.

L’exploitation de la grue était à l’époque un privilège archiépiscopal. Ses tarifs d’utilisation étaient fixés par la Mainzer Hofkammer et perçus par le maître grutier. Dans tout le Rheingau, seules quatre villes de l’archiépiscopat de Mayence ont reçu le privilège d’exploiter des grues.

La technique de la grue était déjà connue dans l’Antiquité et a été développée par les Romains. La roue actionnée par la force humaine a prouvé sa valeur de mécanisme moteur de manière pratiquement inchangée jusqu’au 20ème siècle.

Dans la partie intérieure de la grue se trouvent deux grosses roues, qui étaient actionnées par des ouvriers marchant à l’intérieur, transposant tout leur poids en force élévatrice. Deux personnes pouvaient actionner chaque roue. Ces ouvriers étaient bien payés à l’époque. Avec leur force corporelle et un mouvement lent et régulier, ils faisaient en sorte que le chargement soit transporté sans dommages du bateau sur le quai ou du quai sur un bateau. Leur travail était très dur et pas sans danger. Les accidents entraînant des fractures osseuses ou même des décès n’étaient pas des exceptions. La force élévatrice de la grue était de maximum 2,5 tonnes. Le poids d’un fût rempli de vin était d’environ 1,45 tonne.

Oestrich-Winkel est actuellement la plus grande ville viticole de la Hesse. Elle n’est devenue une ville qu’après la fusion volontaire des villages viticoles historiques d’Oestrich, Mittelheim et Winkel en 1972.
En 1977, elle a également intégré Hallgarten. À présent, Oestrich-Winkel possède 1000 hectares de vignoble, répartis sur ses quatre entités.

Personne ne sait exactement quand a été planté le premier pied de vigne à Oestrich-Winkel. Mais des fouilles ont donné des indications : un couteau à émonder romain de 90 après Jésus-Christ a été trouvé dans la vallée de l’Elsterbach. Oestrich-Winkel peut donc s’enorgueillir d’une tradition viticole de près de 2000 ans.

L’origine des noms des différentes entités de la ville ne s’explique toujours pas bien actuellement. Le nom Winkel pourrait être dérivé du latin ‘vini cella’ (cave à vin). Il est mentionné pour la première fois par écrit dans les livres de comptes de Fulda. Ceux-ci évoquent Hrabanus Maurus, ayant vécu de 780 à 856, le ‘Précepteur de la Germanie’, abbé de l’abbaye de Fulda, savant à la Cour de Charlemagne, devenu archevêque de Mayence à 67 ans, et qui distribuait de la nourriture et du vin aux pauvres. L’archiépiscopat de Mayence possédait dans son diocèse un domaine se trouvant à Winkel, mais on n’en sait pas plus.

À Winkel se trouve la Graues Haus, l’une des premières maisons en pierre d’Allemagne, demeure de la famille Greiffenclau pendant des siècles. Elle a été construite au 11ème siècle : c’est une maison historique. L’origine du nom de la plus petite entité de la ville, Mittelheim, n’est pas claire non plus, mais pourrait faire référence à sa situation, entre Oestrich et Winkel. Mittelheim comporte une basilique médiévale, entourée de vignobles et  une ancienne église abbatiale du 12ème siècle.
Le nom Oestrich pourrait provenir de sa situation, à l’est de Winkel. La place du marché historique de ce village idyllique vaut absolument le détour.

À Oestrich se trouve aussi le Schloss Reichartshausen. Son prédécesseur était l’un des premiers bâtiments d’exploitation des moines cisterciens d’Eberbach, servant de lieu de transbordement pour le transport sur le Rhin. La European Business School y est installée depuis 1980. C’est la première école supérieure privée de la Hesse.

Oestrich-Winkel propose culture, histoire et tradition. On y trouve des bâtiments historiques des 17ème et 18ème siècles, la célèbre Schrötermadonna (Vierge au débris à Hallgarten) et les vallées romantiques de Pfingstbach et Elsterbach avec leurs moulins à eau pittoresques.

La région ne manque donc pas de romantisme rhénan, ni de tradition viticole. Celle des célèbres familles nobles comme les Brentano et les Greiffenclaus, mais aussi celle des viticulteurs qui perpétuent en famille la culture du vin et font goûter leurs vins dans les Straußwirtschaften ou Gutsausschänken. Nombre de restaurants historiques brillent aussi par leur accueil et leur convivialité.

Mais revenons à la grue. D’avril à septembre, il est possible de la visiter gratuitement à l’intérieur et d’admirer la technique ancienne. Des guides formés donnent les explications nécessaires. Si cela vous a donné envie de boire du vin, rendez-vous près du grand fût à côté de la grue.



Recommandations hôtels & gastronomie

Hotel: Wein- & Sekthaus F.B. Schönleber

Hauptstr. 1b
65375 Oestrich-Winkel

Tel. : +49 6723 / 9176 - 0
hotel[at]fb-schoenleber(dot)de
www.fb-schoenleber.de

Weinhotel & Weingut Koegler

Kirchgasse 5
65343 Eltville am Rhein

Tel. : +49 6123 / 2437
info[at]weingut-koegler(dot)de
www.weingut-koegler.de

Basting-Gimbel - Die Wirtschaft

Hauptstraße 70
65375 Oestrich-Winkel

Tel. : +49 6723 / 7426
die-wirtschaft[at]t-online(dot)de
www.die-wirtschaft.net

Drucken Drucken