Hauts-lieux Details

en arrière

Kloster Eberbach: le vin des moines cisterciens.

Hauts-lieux de la culture viticole : Rheingau

Peu de bâtiments sont aussi représentatifs d’une viticulture séculaire que l’abbaye d’Eberbach près d’Eltville dans le Rheingau. C’est le berceau de la viticulture dans la région.

En 1136, 13 moines se sont installés dans la vallée isolée du Rheingau. La légende raconte qu’un an auparavant, le célèbre abbé cistercien Bernard de Clairvaux avait visité cette vallée idyllique avec l’archevêque de Mayence, Adalbert. Surgi des bois, un sanglier avait sauté la rivière devant lui. L’abbaye doit-elle vraiment son nom à cet épisode ? Nul ne le sait. Ce qui est véridique, en revanche, c’est la présence des Français. Les cisterciens sont effectivement venus de Clairvaux, en Bourgogne, pour fonder une nouvelle abbaye dans la vallée du Kisselbach. Et ils y ont apporté des vignes.

Eberbach est rapidement devenue l’une des plus grandes et plus importantes abbayes d’Allemagne, notamment grâce au vin. Les ceps de Pinot Noir amenés de Bourgogne ont permis de mettre sur pied une exportation fructueuse des vins du Rheingau. Comme les moines étaient exemptés du péage sur le Rhin, ils ont dominé le commerce du vin jusqu’à Cologne, une activité extrêmement lucrative. En 1162, l’abbaye possédait même à Cologne un entrepôt, avec un privilège du pape Alexandre III.

À la fin du 15ème siècle, certains espaces de l’abbaye, comme la maison des frères et l’hôpital ont été transformés en caves à vin. À cette époque, environ 150 moines prêtres et 600 frères convers vivaient dans l’abbaye. Durant les guerres, aux siècles suivants, l’abbaye a été endommagée, mais la viticulture est restée florissante. En 1730, les cisterciens ont construit une chambre-forte pour leurs vins les plus précieux, comme l’atteste la facture d’un menuisier d’Eltville : une ‘cabernedt keller’, où étaient stockées des bouteilles de valeur de plusieurs décennies d’âge.

La sécularisation en 1803 a mis un terme à la vie monacale, mais pas à la viticulture. La tradition a été poursuivie par des seigneurs séculiers, d’abord par le duc de Nassau, à partir de 1866 par les Prussiens et enfin depuis 1945 par le Land de Hesse. Actuellement, le Weingut Kloster Eberbach gère six domaines d’État dans le Rheingau et la Hessisische Bergstraße. Avec ses 200 hectares de vignes, c’est la plus grande entreprise viticole d’Allemagne. Les vins rouges du Kloster Eberbach sont une véritable marque de commerce. Sur 32 hectares dans le Rheingau est toujours cultivé du Spätburgunder, produisant un vin de très grande qualité. Durant l’été 2008, la Steinbergkeller a ouvert ses portes, à quelques centaines de mètres de l’ancien complexe abbatial : l’un des sites de production de vin les plus modernes d’Europe. Réparti sur différents étages, avec une surface au sol de 5000 mètres carrés sous le Steinberg, l’un des vignobles les plus anciens et les plus célèbres d’Eltville, le site peut traiter jusqu’à 7000 litres de vin quotidiennement. Le Steinberg est ceint d’un mur médiéval de 3000 mètres de long, qui crée un microclimat particulièrement propice pour les ceps de Riesling. C’est pour cela que le Steinberg était le vignoble préféré des moines. Sa production peut être goûtée dans la vinothèque de l’abbaye d’Eberbach ou lors d’une des nombreuses visites guidées organisées dans le vignoble et la cave.



Contact

Hessische Staatsweingüter GmbH Kloster Eberbach

65346 Eltville im Rheingau

Tel. : +49 6723 6046-0
Fax : +49 6723 6046-420
weingut[at]kloster-eberbach(dot)de
kloster-eberbach.de/weingut.html

Heures d'ouverture

Heures d’ouverture

Vinothèque et magasin de l’abbaye d’Eberbach
Dans le vieux pressoir et l’ancien hôpital gothique.
Chaque jour de 10 à 18 heures


Recommandations hôtels & gastronomie

Gastronomie und Hotel im Kloster Eberbach

65346 Eltville / Rhein

Tel. : +49 6723 / 993 - 0
gastronomie[at]kloster-eberbach(dot)com
kloster-eberbach.de/hotel-gastro

Drucken Drucken