Hauts-lieux Details

en arrière

Cadrans solaires : échelle de mesure des heures joyeuses (du vin)

Hauts-lieux de la culture viticole : Moselle

Ils montrent comment le jour avance et sont aussi vieux que l’humanité. Jusqu’au début du 19ème siècle, seuls les cadrans solaires donnaient l’heure. Il n’y avait pas d’alternative.

Le principe était simple. Sur un cadran était fixé, parallèlement à l’axe de la terre, un stylet, ou gnomon, dont l’ombre projetée sur la surface du cadran, montrait la position du soleil, en heures et en minutes. Les coteaux escarpés de la Moselle étant souvent situés au sud, ils offraient des conditions idéales pour les cadrans solaires. À l’époque où il n’y avait pas encore d’horloges, les travailleurs de la vigne pouvaient ainsi savoir l’heure qu’il était.

Il doit rester quelques centaines de ces horloges de pierre dans la Moselle. Nombre d’entre elles sont tellement marquantes qu’elles ont donné leur nom aux vignobles. Le rapport de cause à effet est évident : là où un cadran solaire est placé, le vin est d’excellente qualité, parce que la parcelle est située au sud et est donc inondée de soleil. Les plus célèbres sont le Wehlener Sonnenuhr, le Zeltinger Sonnenuhr, à quelques centaines de mètres seulement, et le Brauneberger Juffer-Sonnenuhr. Un autre cadran solaire se situe dans la tour de l’ancien château d’Ürzig, construit entre les pieds de vigne, sur le rocher. On en trouve également sur les coteaux escarpés à Neumagen, Maring et Pommern.

À Wehlen, le célèbre Sonnenuhr est devenu le symbole du village. Le cadran a été construit en 1842 par le propriétaire du vignoble Jodocus Prüm. Comme tous les anciens cadrans solaires, il donne l’heure locale exacte. Lorsque le soleil atteint son zénith au-dessus de Wehlen, l’ombre du gnomon indique précisément douze heures. Par rapport à l’heure normale d’Europe centrale, imposée en 1893, il existe une différence de 32 minutes. Le cadran solaire a donc une demi-heure de retard. Vers 1900, le vignoble a été baptisé Wehlener Sonnenuhr à cause de son célèbre cadran solaire.

Wehlen s’est maintenant fixé comme objectif de devenir la ville des 100 cadrans solaires. Elle en compte déjà plus de 50, dont les plus anciens datent du 17ème siècle. Mais il y en a également des nouveaux, sous les formes les plus diverses : horizontaux sur d’anciens fûts à vin, verticaux sur les murs des maisons, équatoriaux ressemblant à des globes, et numériques, où l’heure n’est pas donnée par un stylet dont l’ombre se déplace avec le soleil, mais par des chiffres à travers lesquels le soleil projette ses rayons pour indiquer l’heure à l’arrière-plan. Tous les cadrans solaires de Wehlen sont présentés sur internet. Qui sait, peut-être que les cadrans solaires de la Moselle ont inspiré le vieil adage “Mach’s wie die Sonnenuhr, zähl’ die heitren Stunden nur”, ce qui peut se traduire librement par “Tout comme le cadran solaire, ne donnez que les heures joyeuses.”



Contact

Wehlener Sonnenuhr

54470 Bernkastel-Wehlen

Drucken Drucken