Hessische Bergstraße - Tourisme

Hessische Bergstraße

Aux portes du Sud

Chaque année au printemps, les amandiers, les magnolias et les arbres fruitiers transforment la Hessische Bergstraße en un océan de fleurs.

Dans une région où les figues, les pêches et les abricots poussent sans problème en été, les vins produisent des arômes particulièrement raffinés pendant qu’ils mûrissent en cuve. Les premiers vignobles se trouvent autour de Groß-Umstadt et au sud de Darmstadt, à Alsbach et à Seeheim. C’est ici que commence le chemin viticole Bergsträßer Weinlagenweg qui, signalé par un verre blanc sur fond vert, traverse les domaines, les vergers et les forêts en direction d’Heppenheim (www.bergstraesser-wein.de). Au fur et à mesure que l’on se rapproche du Sud, les vignes de cette région viticole de presque 500 ha sont de plus en plus présentes.

Ceints de murets, de bosquets ou de haies protectrices, les vignobles se pressent contre les pentes escarpées de l’Odenwald au sortir de la plaine du Rhin. Ce paysage enjôleur s’étend par-delà Zwingenberg et Bensheim jusqu’à Heidelberg.

La partie hessoise de la Bergstraße s’achève à Heppenheim, cédant la place au paysage badois. La plus belle partie du chemin est située entre Zwingenberg et Bensheim. Les dix kilomètres se parcourent en trois heures.

Nibelungen…

Il y a environ 2 000 ans, les Romains ont posé les premiers pavés de la « strata montana », une route commerciale empruntée aujourd'hui par une partie du chemin des Nibelungen. Ce dernier fait référence à la légende du même nom, étroitement liée à la région de l’Odenwald et de la Bergstraße. Partant de Worms, en Rheinhessen, il traverse le Rhin et la ville de Lorsch pour rejoindre la région viticole Bergstraße.

Heppenheim et Bensheim, deux coquets villages de maisons à colombages, sont le point de départ de deux chemins vers l’Odenwald et ses vallées idylliques. Le parcours de ces deux routes est détaillé sur le site www.nibelungen-siegfriedstraße.de, avec la liste de tous les villages traversés. D’autres sentiers de randonnée sont répertoriés sur www.odenwaldquelle.de et www.tg-odenwald.de/schmetterling et le site www.gaestefuehrung-odenwald.de  permet de réserver des visites guidées.


...et delta-plane dans l’Odenwald

Peut-être aurez-vous envie, après avoir suivi le chemin des Nibelungen, de prendre la voie des airs. Pourquoi ne pas vous adresser au Club de delta-plane d’Odenwald (www.ersterodc.de) ? Les amateurs de sensations fortes pourront se lancer dans le vide du haut du Mont Melibokus, près du discret Zwingenberg, pour planer au-dessus de la Bergstraße (un vol en tandem coûte environ 80 euros, sur réservation uniquement). Si vous préférez rester sur le plancher des vaches, vous pouvez toujours parcourir les vignes à dos de cheval ou en calèche (www.kutsche-planwagen-event.de, réservez à l’avance).

Du vin de l’île

À l’est de Darmstadt se trouve la ville de Groß-Umstadt, l’« île viticole de l’Odenwald » De là, on peut entreprendre de splendides excursions pédestres ou cyclistes dans le parc naturel de l’Odenwald (www.odenwald-radwandern.de). La forteresse d’Otzberg, au-dessus du village voisin de Lengfeld, est idéale pour embrasser la région viticole Bergstraße d’un seul coup d’œil. Compte tenu du morcellement des parcelles, bon nombre de vignerons de la Bergstraße ont un autre emploi, quand ils ne sont pas des vignerons du dimanche. Même si cette enclave viticole ne compte que 50 ha de vignes, la coopérative d’Odenwald (visite possible : www.owg-umstadt.de) regroupe une centaine de vignerons. Ici, vous pourrez même déguster des plats africains au milieu des vignes (www.farmerhaus.de).

Équidés et crocodiles

L’exotisme est aussi de mise à Messel, entre Groß-Umstadt et Darmstadt. Les visiteurs y font un saut dans le temps de 47 millions d’années, à une époque où les crocodiles et les premiers équidés nageaient de concert dans le lac d’un cratère de volcan éteint. L’ancien bassin de la fosse de Messel a un diamètre de 800 m et une profondeur d’environ 130 m. Pour en savoir plus sur l’histoire du site fossilifère et sur les manifestations thématiques telles que « Comment les équidés sont-ils arrivés dans le lac du cratère ? » ou « Des crocodiles dans le schiste ! » Des visites guidées sont organisées chaque week-end d’avril à octobre à 13 h 30 et 15 h (7 € par personne, sans réservation).


20080121_01_04_017_A4.jpg
20080121_01_04_031_A4.jpg

Salle du roi de l’époque carolingienne

Outre la fosse de Messel, la Hessische Bergstraße compte un deuxième site inscrit au patrimoine culturel mondial de l’UNESCO avec la salle du roi (Königshalle) de l’abbaye de Lorsch (www.kloster-lorsch.de). Fondée sous le règne de Pépin, elle était autrefois très puissante. Ce joyau de l’art architectural carolingien est l’un des plus anciens édifices d’Allemagne. Le musée retrace l’histoire de l’abbaye et de la fabrication du tabac. Sur réservation, on peut suivre une visite guidée du parc et de l’abbaye. Les plus jeunes visiteurs peuvent se mettre pour une journée dans la peau d’un novice et revenir à l’époque des Carolingiens.

Grillons des vignes dans le ried…

Revivez 500 millions d’années d’histoire dans le parc géologique de Bergstraße-Odenwald, entre Rhin, Main et Neckar. Des guides vous invitent à des randonnées découverte et à des chasses au trésor ou traquent avec vous les grillons des vignes.

Il s’agit d’un type de grillon présent sur le pourtour méditerranéen et dans le ried de Hesse. Une sortie nocturne vous permettra d’écouter le chant des grillons des vignes. D’autres manifestations et sorties sont présentées sous www.geo-naturpark.de.

...et singe bleu à Bensheim

« Blauer Aff » (Singe bleu), c’est l’un des plus beaux bistrots à vin de la Bergstraße, situé à Bensheim, la plus grande ville du district de la Bergstraße. Faites une halte dans l’une des auberges de la Bergstraße pour goûter le vin local, car il est introuvable en dehors de la région.

Après une excursion à vélo (location de vélos voir www.bensheim.de), on pourra toujours se rafraîchir dans le lac en été ou à la piscine Basinus tout au long de l’année (www.basinus-bad.de). Dans le quartier d’Auerbach, le château d’Auerbach en ruine vaut le détour (www.schloesser-hessen.de/schloesser/bensheim/bensheim.htm), ainsi que le « Fürstenlager », ancienne résidence d’été des souverains de Hesse.

Le site www.bensheim.de propose des informations sur les festivals d’été et permet de réserver des dégustations de vins et des visites guidées de caves.

À Heppenheim, la coopérative « Bergsträßer Winzer », alimentée par 500 vignerons, propose une offre du même type.

Chaque année, au mois de mai, les jeunes vignerons de la Bergstraße organisent la randonnée des crus. Sur un parcours d’une vingtaine de kilomètres entre Zwingenberg et Heppenheim, les convives peuvent déguster le vin sur place, là où il pousse. Il est même possible de ne faire qu’une partie du trajet, auquel cas les visiteurs seront ramenés en bus à leur point de départ.


Un apothicaire réputé

Heppenheim est également connue pour avoir accueilli le philosophe et théologien juif Martin Buber, de même qu’un apprenti pharmacien peu persévérant : de 1817 à 1818, Justus von Liebig apprit le métier d’apothicaire dans l’ancienne pharmacie de la place du marché. Au bout de dix mois, il jeta l’éponge pour se consacrer aux expériences qui firent sa célébrité de chimiste.

Ce ne sont pas moins de sept ruelles qui débouchent sur la pittoresque place du marché de Heppenheim, éclairée la nuit par des lampadaires ornés de motifs (www.laternenweg.de). Le Kurmainzer Amtshof abrite aujourd'hui le musée de la ville et une cave à vins (www.winzerkeller-heppenheim.de).

Activités pour les enfants

Jugenheim, Zwingenberg, Auerbach et Bensheim sont le point de départ de splendides sentiers de randonnée à travers la forêt vers Lautertal et le Felsberg (entre Lautern et Balkhausen). L’un des flancs du Felsberg est couvert de blocs de roche gros comme des menhirs sur une longueur de 300 m. On raconte que c’est là l’œuvre de géants. Le Felsenmeer est le paradis des jeunes gens férus d’escalade (www.felsenmeer.org). Et si la région vous paraît décidément trop étrange, vous pouvez toujours vous en remettre aux kobolds pour en explorer les facettes les plus insolites lors d’une excursion aux lanternes (www.felsenmeerkobolde.de). Une fois par an, à la fin septembre, un groupe d’artistes met ces colosses en scène avec du brouillard et des lumières bigarrées.

Le site des fermes-auberges de Hesse (www.hessen-landurlaub.de, Hesse du Sud) répertorie également des fermes de la région Odenwald-Bergstraße. On peut même rechercher des fermes spécialement aménagées pour les enfants, avec hébergement dans la grange à foin, des sorties à cheval, etc.

Sans oublier / Dans les environs Darmstadt est un passage obligé pour tous les férus d’histoire de l’art. Admirez la Waldspirale de Friedensreich Hundertwasser dans le quartier du Bürgerpark (informations : 06151 / 95 15 011) et l’impressionnante collection Joseph Beuys au Musée de Hesse (Hessisches Landesmuseum, www.hlmd.de). La Mathildenhöhe, un quartier marqué par de séduisantes villas de style Art nouveau (www.mathildenhoehe.info), abrite une colonie d’artistes. Le musée du chemin de fer de Kranichstein (Tél. 0049 (0) 6151 / 376 401, info[at]museumsbahn(dot)de) est l’eldorado de tous les fans de locomotives (ouvert le dimanche de 10 h à 16 h, ainsi que le mercredi d’avril à septembre).

L’instant détente

La station thermale Kneipp de Grasellenbach (www.grasellenbach.de) est installée au cœur du parc naturel Bergstraße-Odenwald, qui se prête à la randonnée en été et au ski de fond, voire au ski alpin, en hiver. À Bad König, les thermes d’Odenwald (www.badkoenig.net - Odenwaldtherme) vous ouvrent leurs portes.

Fêtes du vin

Les régionaux célèbrent leur fête du vin durant la première semaine de septembre. La plus grande fête de vignerons de la Bergstraße dure neuf jours et se déroule sur la place du marché de Bensheim, où un village de vignerons est installé. Les moments forts en sont les dégustations, le défilé festif et le grand feu d’artifice de clôture. Lors du Bergsträßer Weinfrühling, les visiteurs peuvent déguster pas moins de 120 vins et Sekts de la région durant la dernière semaine d’avril et la première semaine de mai. Les amateurs de culture et de plaisirs gastronomiques ne sont pas en reste, avec toute une série de manifestations : Swinging-Wine-Time, menus asperges et fromage accompagnés de vins, séminaires d’analyse sensorielle, présentation du nouveau millésime et le programme du vin du Grand-Duc Ernst-Ludwig (Großherzog-Ernst-Ludwig). (plus d’informations sur www.bensheim.de)