Détails

Acutalités Acutalités

La récolte 2020 débute sous de bons auspices !

07/09/2020

Les vendanges pour le Federweißer (vin nouveau) et les vins de base pour le Sekt battent déjà leur plein et, selon l'Institut du vin allemand, les domaines qui ne l’ont pas encore fait vont entamer la récolte ces prochains jours dans de nombreuses régions viticoles.


Chaque année, la saison de la récolte principale s’ouvre par la cueillette de raisins comme le Frühburgunder, le Sauvignon Blanc ou le Müller-Thurgau. Les variétés à maturation tardive, comme le Riesling, ne seront probablement pas prêtes à être vendangées avant le milieu ou la fin du mois de septembre, selon la région.

Des conditions météorologiques idéales

En ce début de récolte principale, les producteurs sont très satisfaits de la météo actuelle et prévue : des journées d'automne chaudes et des nuits fraîches, favorisant le développement des arômes du raisin. La maturation rapide de ces dernières semaines s'est quelque peu ralentie et s’effectue maintenant à un rythme plus modéré, de sorte que la vendange se déroule dans une ambiance un peu plus détendue. Les producteurs sont également très positifs en ce qui concerne la santé des raisins. L'année 2020 se caractérise par une maturité complète et promet des vins blancs fruités et des rouges intenses.

Des rendements variés

Si l'état général des raisins est excellent cette année, le rendement, pour sa part, est très variable. Les vignobles ont profité de précipitations très variables au cours des derniers mois dans les diverses régions, et même au sein de celles-ci. Les vignes jeunes et les vignobles dont le sol est très drainant ont produits des raisins très petits en raison du manque d'humidité.

En Franconie, en Saale-Unstrut et en Saxe, le gel printanier tardif a également réduit les rendements escomptés, jusqu'à 30%. Dans certains cas, des averses de grêle, bien que très localisées, ont causé des dommages considérables chez les producteurs touchés. Les brûlures généralisées occasionnées aux raisins par le soleil ont aussi impacté négativement les rendements.

Une estimation prudente, et donc provisoire, fixe le rendement national autour de neuf millions d'hectolitres, ce qui est proche du chiffre de la moyenne décennale. Une prédiction plus précise ne sera possible que dans quelques semaines, à un stade ultérieur de la récolte.


Retour Print

Wijnproducent Marius Meyer (Pfalz) tijdens de pluk van zijn Sauvignon Blanc.