Wurtemberg - Tourisme

Wurtemberg

Pays des philosophes et des princes-poètes

Depuis la région de Tauberfranken au nord jusqu´au Lac de Constance au sud, en passant par le Zabergäu, le Wurtemberg est l´une des régions viticoles les plus étendues d´Allemagne.

Le voyageur en route pour le Wurtemberg a l’embarras du choix entre la boutique de souvenirs du couvent et la vinothèque, le parc de loisirs et les archives littéraires, Mercedes et Porsche ainsi qu’entre les nombreux itinéraires et les étapes de la route régionale des vins.

La route des vins du Wurtemberg

Elle commence à Weikersheim près de Bad Mergentheim et suit pour l’essentiel le Neckar et ses charmantes vallées latérales sur plus de 500 kilomètres. Une fois passé Hohenlohe, la route pénètre dans la vallée de Weinsberg, passant par l’Heuchelberg pour arriver dans le Zabergäu.. Après la vallée de l'Enz, on s'enfonce dans les vallées de Bottwar, de Rems et de Murr. Après un passage par Stuttgart, la route des vins conduit à la vallée supérieure du Neckar pour s'achever à Metzingen, à l'est de Tübingen.

Sur les traces de Götz von Berlichingen

Les habitants du Wurtemberg ont organisé et balisé au mieux leur « Ländle », surnom qu'ils donnent au Bade-Wurtemberg, pour encourager aussi les circuits à pied et à vélo. De nombreuses voies cyclables et sentiers de randonnées bordent le Neckar et ses affluents. La piste tranquille des vallées du Jagst et du Kocher permet de suivre le périple de Götz von Berlichingen et de s’arrêter sur les hauts lieux de sa geste. À Jagsthausen, sa petite ville natale, le festival du château fait renaître, de juin à août, le Götz de Goethe. Les amateurs de plaisirs aquatiques pourront se faire indiquer, en en faisant la demande auprès de la commune, les endroits destinés à la baignade dans les eaux propres du fleuve. Et si l'eau est trop froide, il est toujours possible de se détendre au parc aquatique « Solymar », à Bad-Mergentheim.

Schiller à Marbach…

Sur la piste cyclable de la vallée du Neckar, la portion reliant Heilbronn à Marbach, balisée tout au long par une bicyclette verte, est vivement recommandée. À Heilbronn, l'horloge Renaissance de l’hôtel de ville et l’église Kilian attestent de l'excellente reconstruction de la vieille ville, très fortement endommagée pendant la seconde guerre mondiale. Les jardins de pierres surplombant le lit étroit du fleuve à Hessigheim et Besigheim, plus au sud, font partie des plus beaux paysages de vignes allemands. Dominant le Neckar, la ravissante cité de Marbach a fait de Schiller son porte-étendard : sa maison natale peut être visitée et, d'avril à novembre, des visites spéciales pour enfants, en costume d’époque, ont lieu le deuxième samedi de chaque mois. Hormis quelques expositions spéciales, le musée national Schiller restera fermé pour travaux jusqu’en 2009, l’année Schiller. Marbach fêtera l’anniversaire de la naissance de son poète le 10 novembre avec force musique, lectures et débauche de fleurs.

Depuis juin 2006, les hauteurs du parc Schillerhöhe à Marbach et ses institutions littéraires de renommée mondiale possèdent un intérêt supplémentaire : le nouveau Musée de la littérature moderne permet, grâce à une exposition permanente et à des expositions itinérantes plus modestes, de découvrir la littérature des XXe et XXIe siècles.

Il propose une visite guidée publique tous les dimanches à 11 h et, à différentes dates, divers ateliers portant sur la transmission de la littérature aux enfants et aux adolescents.


...et Hermann Hesse

Au couvent cistercien de Maulbronn. Dans la pittoresque atmosphère médiévale du couvent de Maulbronn, classé aujourd'hui patrimoine culturel mondial de l’humanité par l’UNESCO, une série de concerts a lieu de mai à septembre. Le week-end, une ligne ferroviaire, en réalité désaffectée, achemine les visiteurs presque au seuil du couvent. Des hommes illustres tels Kepler, Hölderlin et Hermann Hesse ont fréquenté l'école conventuelle. Même s’il n’a passé que neuf mois comme séminariste dans ce couvent cistercien, Hesse y a souvent fait référence dans son œuvre littéraire. L’abbaye est ouverte aux visiteurs du mardi au dimanche, de 11 h à 15 h, mais aussi les lundis de mars à octobre.

Trollinger, la boisson souabe par excellence

Si la consommation nationale de vin tourne autour de vingt litres, les habitants du « Ländle » en boivent plus de trente litres, suivant la devise « Zum Durscht darf’s gar net erscht komme » (N’attendons pas d’avoir soif). Le vin du cépage « Trollinger » a même acquis la réputation de « boisson nationale ». Heilbronn et ses environs accueillent chaque année au mois de mai le populaire marathon du Trollinger. Les sportifs en herbe qui visent haut peuvent se défouler sur les trampolines ou sur un rocher d’entraînement, tandis que les grands se retrouvent sur le site d'escalade près de la centrale à charbon. Dans la vallée de Sulm, le grand lac de Breitenau est un havre de fraîcheur et un bon point de départ pour les randonnées et les excursions.

La villa du vin et le musée Mercedes

Après cette débauche d'exploits sportifs, d’aucuns auront peut-être envie de déguster les vins d’Heilbronn. Ils trouveront auprès des vignerons du Wurtemberg ou à la villa du vin d’Heilbronn un grand choix. Dans l'ancien palais datant de la Gründerzeit, la période des fondateurs, les vignerons et les cavistes proposent plus d’une centaine de vins différents assortis de mets qui se marient bien. La villa est ouverte du mardi au samedi de 11 h 30 à 22 h. Le musée Porsche de Zuffenhausen et celui de Mercedes dans la banlieue de Stuttgart, à Untertürkheim (www.mercedes-benz.com/classic), où sont exposées notamment les deux premières voitures au monde, sont de facture tout aussi noble. Le circuit à travers les vignes de Stuttgart commence à la gare d'Obertürkheim (www.stuttgarter-weinwanderweg.de).

Comme un coq en pâte au Wurtemberg

Avant de faire une halte à Stuttgart, le « Versailles souabe » mérite un petit détour. Le château de Ludwigsburg  est un immense édifice baroque datant du XVIIIe siècle et l’exposition horticole, le « baroque en fleur », un véritable plaisir pour les yeux (ouverture de mars à novembre). Dans ce jardin enchanté habitent Max et Moritz, la petite fille des Ducats tombés du ciel et la veuve Bolte. La page d’accueil du site www.historisches-wuerttemberg.de vous fournira des informations plus détaillées sur les châteaux et les forteresses du Wurtemberg.


20080121_01_13_004_A4_2560_1728.jpg
20080121_01_13_010_A4_2560_1728.jpg

Lèche-vitrines et musée ethnique

À Stuttgart, la capitale du Bade-Wurtemberg, les fans de shopping pourront s’adonner à leur passion et tout particulièrement les dames. Si vous souhaitez savoir comment faire fortune dans les meilleurs délais, rendez-vous les vendredis à 14 h pour une visite (gratuite) auprès des experts de la bourse de Stuttgart. Stuggi-Town offre en outre une foule d’activités culturelles : le Lindenmuseum explique les cultures du monde entier et leurs liens, www.stuttgart-tourist.de  propose des circuits de découverte du vin : que diriez-vous d'une randonnée dans le Wurtemberg pour vous rendre à Uhlbach au musée de la viticulture, un lieu vraiment remarquable ? La taverne est ouverte tous les week-ends et les jours fériés, d’avril à octobre.

Activités pour les enfants

Dans le parc d’aventures Tripsdrill, situé entre les vignobles de Cleebronn et de Bönnigheim, les enfants peuvent par exemple conduire des caisses à savon et faire du rafting dans une « Waschzuber », une « baignoire » ronde. Les animaux sauvages étant nourris presque tous les jours à deux heures et demie, ils pourront également observer des ours bruns poussant leurs grognements, des loups et des lynx. Pendant ce temps, les adultes peuvent profiter des vignobles environnants, déguster du vin au Vinarium ou faire un tour dans un baquet à vin.

La forteresse de Guttenberg  a été érigée en 1200 dans le but d’assurer la sécurité de la résidence impériale de Bad Wimpfen. L’exposition « La vie dans les châteaux forts » raconte aujourd’hui l’histoire de la forteresse et de ses habitants. Aigles, grands rapaces et grands-ducs tournoient au-dessus de la vallée du Neckar et des têtes des visiteurs lors d'exhibitions de vol. Si après la visite du château et les démonstrations des rapaces, vous êtes réellement fatigués, vous pourrez piquer un somme dans la paille du camp des chevaliers (tarif adultes : 18 euros, enfants : 12 euros par nuit).


Fêtes du vin

Tous les ans en septembre, Heilbronn célèbre la « Heilbronner Weindorf », l’une des fêtes du vin les plus fréquentées d’Allemagne. Quelque 30 « Wengerter », les vignerons wurtembergeois, vendent des centaines de vins et Sekts différents. Lors de la « Traubenblütenfest » en juin, la fête de la floraison de la vigne, a lieu également le championnat de la course de hotte, la « Buttenlausmeisterschaft » : les participants doivent surmonter un parcours d’obstacles en portant sur le dos une hotte de vigneron (pleine !). Vous trouverez plus d'infos à l'adresse www.heilbronn-marketing.de. De nombreux parcours du vin wurtembergeois, cyclistes ou pédestres, sont énumérés et décrits en détail sur le site www.tour-de-wein.de. Les offices de tourisme d'Hohenlohe et d’Heilbronn proposent des forfaits de circuits à vélo et des promotions telles que « les vendanges dans la peau d’un vigneron » ou la « dégustation de bonbons, vins et vinaigres »

En plus des itinéraires à vélo, le site www.weinreisen-wuerttemberg.de. permet de réserver des voyages d’études vinicoles et des balades sur les traces des poètes et des penseurs. Face à l’incroyable diversité des offres proposées, il peut être intéressant de consulter www.reise-baden-wuerttemberg.de qui en propose une très bonne synthèse.

À 200 mètres de profondeur, le dédale de la mine de sel de Bad Friedrichshall-Kochendorf (au nord d’Heilbronn) déploie ses couloirs. De mai à octobre, les visiteurs peuvent découvrir l'univers scintillant du sel durant un tour d'un kilomètre et demi et en apprendre davantage sur le travail des mineurs au cours du temps. Le toboggan de la salle du dôme constitue le clou de la visite pour les plus jeunes. Le tarif d’entrée est de 7 euros pour les adultes, de 4,50 euros pour les enfants (de 6 à 18 ans).

Les mordus de l'eau peuvent jouir d’une autre perspective sur les vallées du Neckar, du Jagst et du Kocher en optant pour la promenade en canoë. Les balades quotidiennes en canoë trois places coûtent 26 euros par personne. Il est également possible de combiner parcours à vélo et en canoë. Le circuit Mark Twain permet de pagayer un ou plusieurs jours sur le Neckar et d’apprécier, le soir, tout le romantisme d'un feu de camp dans un tipi.

Dans les environs

Osterburken, au nord de Möckmühl (sur l’autoroute Heilbronn-Würzburg), offre un autre but d’excursion, dont l’achèvement n’est pas encore terminé. Des passionnés du Moyen Âge passent toute l'année à édifier un parc médiéval. Vous pouvez suivre les étapes du projet sur le site www.mittelalterpark.de et assister, les week-ends d’été, aux préparatifs de construction d'une ville médiévale.