Pays de Bade - Tourisme

Pays de Bade

De Weil à Weinheim

Ce n´est pas un hasard si le logo des vignerons du pays de Bade est un soleil rieur. C´est dans cette région viticole, la plus méridionale d´Allemagne, que le soleil brille le plus longtemps, comme l´attestent les météorologues.

La douceur du climat est due aussi à une situation protégée, bien à l’abri dans la plaine du Rhin supérieur et bordée par la Forêt-Noire et l’Odenwald. La région viticole du pays de Bade s’étend au-delà du fossé rhénan et comprend la Badische Bergstraße autour d’Heidelberg, ainsi que la région Tauberfranken et le lac de Constance. Il faudra donc parcourir plusieurs centaines de kilomètres à quiconque voudra découvrir les vins du pays de Bade dans leur totalité. Au Sud, la route des vins du pays de Bade commence à Weil, près de la frontière suisse et s’étire jusqu’au nord de Kraichgau près de Weinheim an der Bergstraße, point de départ de la Hessische Bergstraße. Par temps clair, on peut voir jusqu’au Pfalz depuis le château Windeck. La ville de Weinheim elle-même comporte une forêt exotique et sa place du marché arbore des sophoras du Japon (www.weinheim.de). À Neckargemünd, près de Heidelberg, le parc d’aventure permet de prendre de la hauteur et de « voler » de corde en corde après un tour en canoë sur le Neckar, par exemple (http://www.hochseilgarten-neckargemuend.de).

Randonnée cycliste sur les rives de la Tauber

À 150 km à l’est, près de Bad Mergentheim, commence la partie badoise de la vallée de la Tauber (www.liebliches-taubertal.de), répartie sur les régions viticoles du pays de Bade, de Franconie et du Wurtemberg. Le château de Bad Mergentheim abrite le musée de l’Ordre Teutonique (www.deutschordensmuseum.de), dont la visite est conseillée. Wertheim est situé à une cinquantaine de kilomètres au nord, dans les contreforts de l’Odenwald et du Spessart. C’est là que la Tauber se jette dans le Main et que s’achève la jolie piste cyclable de la Tauber. Le parcours en est particulièrement recommandé à partir de Niklashausen. À Wertheim, on peut goûter du vin dans la haute tour historique (www.tourist-wertheim.de) et la plus grande fête de Franconie est célébrée en septembre à Königshofen (commune de Lauda-Königshofen).


Dégustation de vin dans la cave Schwarzriesling de Kürnbach

La route des vins de Kraichgau-Stromberg est située au sud de la Badische Bergstraße. On en trouve le descriptif sur le site www.kraichgau-stromberg.de, ainsi que des informations sur les vacances dans des auberges de vignerons ou sur les week-ends « bien-être ». Karlsruhe héberge le Musée régional badois (Badisches Landesmuseum), installé dans le château (www.landesmuseum.de) et le Centre de la technologie des arts et des médias (Zentrum für Kunst- und Medientechnologie, www.zkm.de). Quant à la ville de Bretten, elle a vu naître l’humaniste Melanchthon dont le mémorial est ouvert tous les après-midi de la mi-février au mois de novembre (www.melanchthon.com). À quelques kilomètres de là se trouve la charmante bourgade de Kürnbach. Chaque premier samedi du mois (hormis de juin à septembre), à partir de 18 h 30, la cave à vin de la place du marché propose une dégustation (coût : 8 euros, www.kuernbach.de). Pour plus d’informations sur la vallée de la Kraich, les sentiers de randonnée et les musées, consultez le site www.kraichtal.de.

Autour de Baden-Baden et du Mummelsee

La région de l’Ortenau est sillonnée de splendides chemins de randonnée depuis Baden-Baden jusqu’à la vallée de la Schutter, près d’Offenburg (www.schwarzwald-tourist-info.de). Chaque année, à la fin du mois de juillet, la vallée de la Schutter organise les championnats de bûcheronnage de la Forêt-Noire. Changement de décor à Baden-Baden, où la ville de cure attire la jet-set à l’hippodrome, au casino ou dans les infrastructures luxueuses de ses établissements thermaux (www.carasana.de). La collection privée Frieder Burda (www.sammlung-frieder-burda.de) abrite près de 500 œuvres d’art moderne, de Arp à Warhol, en passant par Jawlensky et Pollock. Gengenbach (www.stadt-gengenbach.de), Durbach et Sasbachwalden sont de merveilleux petits villages de vignerons installés en bordure de la Forêt-Noire. Le premier week-end d’octobre, les habitants de Sasbachwalden associent la fête du vin à la célébration de la fête d’action de grâces pour la récolte. Quant au lac Mummelsee, qui doit son nom aux nénuphars blancs qui l’ornaient autrefois, il vaut le détour en toute saison (www.mummelsee.de).

Autour de Fribourg, du Kaiserstuhl et du Tuniberg

Le Kaiserstuhl, région la plus chaude d’Allemagne, est propice à la croissance des orchidées. On peut en admirer de nombreux exemplaires en mai et juin à Badberg (visites guidées sur www.am-kaiserstuhl.de). Le vélo est un moyen de déplacement idéal pour découvrir la région (propositions d’itinéraires sur www.kaiserstuhl-tuniberg-tourismus.de / circuits forfaitaires sur www.breisgau-radtouristik.de), sans oublier le petit train touristique de mai à octobre (www.rebenbummler.de). Le village de Bickensohl, par exemple, est un bon point de départ pour entreprendre une randonnée dans le Kaiserstuhl. À Ihringen, le week-end du vin et du Sekt est très populaire en octobre. À Breisach am Tuniberg, dans l’une des plus grandes caves d’Europe (www.badischer-winzerkeller.de), on peut visiter le pressoir, les installations d’embouteillage et le stock de bouteilles. Fribourg borde le Brisgau, avec ses nombreux petits ruisseaux ouverts (Bächle). Servant autrefois d’abreuvoir au bétail et de prise d’eau, ils permettent aujourd'hui de se rafraîchir les pieds. Dans cette ville universitaire, l’Ancien poste de garde (« Alte Wache ») propose du vin produit par une trentaine de domaines et coopératives (www.alte-wache.com). Non loin de là, le village de Glottertal (www.glottertal.de) a servi de cadre au feuilleton « La clinique de la Forêt-Noire ».


20080121_01_02_061_A4_2560_1728.jpg
20080121_01_02_077_A4.jpg

À travers le Markgräfler Land sur le sentier Wiiwegli

Partant de Weil am Rhein, le sentier Wiiwegli débouche dans le quartier fribourgeois de St. Georgen après avoir traversé les vignobles du Markgräflerland. On peut réserver un service de transport de bagages sur www.wii-wegli.de. Pour soulager d’éventuelles courbatures, plongez-vous à mi-parcours dans les eaux du bain romano-irlandais à Badenweiler ou suivez la cure « Retrouvez la forme avec le chasselas », une spécialité de vin badoise (plus d’infos sur www.badenweiler.de). Chaque mardi, la ville de Staufen propose aux visiteurs des randonnées au lever de soleil sur le sommet du Belchen (à réserver sur www.staufen.de). La vue sur la plaine du Rhin et sur la Forêt-Noire y est fantastique.

Autour du vin et du miel au bord du Lac de Constance

Hagnau et Meersburg sont les principales localités viticoles du Lac de Constance. À Meersburg, suivez les traces d’Annette von Droste-Hülshoff dans la Fürstenhäuschen (la Petite maison du prince). Cette petite demeure de style Biedermeier est entourée de vignes et peut être visitée (dégustation de vin sur demande). Sur la route d’Überlingen, le musée des maisons lacustres vous ramènera à l’ère préhistorique (www.pfahlbaumuseum.de). Dans la chapelle de pèlerinage de Birnau, admirez le Honigschlecker (le mangeur de miel), un ange de marbre. Le bateau permet ensuite de rallier les îles de Mainau et de Reichenau sur le lac de Constance. Mainau se présente au visiteur comme un véritable océan de fleurs (www.mainau.de), tandis que le monastère bénédictin de l’île de Reichenau (www.reichenau.de) a été inscrit au patrimoine culturel mondial de l’Unesco. Pour plus d’informations sur le Lac de Constance, rendez-vous sur le site www.bodenseeferien.de. Une suggestion de randonnée cycliste autour du lac inférieur (Untersee) se trouve sur le site www.erlebnisradeln.de.

Activités pour les enfants

À Münstertal, le musée de l’apiculture (près de Staufen) vous plonge au cœur de l’univers des abeilles et de la fabrication du miel. Le musée est ouvert le mercredi, le week-end et les jours fériés de 14 h à 17 h. Sur www.bienenkundemuseum.de, retrouvez Maya l’abeille, écoutez-la raconter sa vie et découvrez l’atelier de sculpture des contes de fée.

Non loin de la charmante ville baroque d’Ettenheim, les visiteurs partent en voyage à la découverte de l’Europe dans le parc de loisirs Europapark. Des acrobates présentent leur spectacle dans le Globe, inspiré du théâtre shakespearien à l’anglaise, tandis qu’un Cheval de Troie anime l’espace consacré à la Grèce. Les amateurs de sensations fortes pourront dévaler la piste de bobsleigh suisse et traverser un tunnel de glace ou s’exposer à des forces colossales dans le Silverstar. Le parc est ouvert de mars à octobre. Le prix d’entrée est fixé à 27 € pour les adultes et à 24 € pour les enfants.


Fêtes du vin

Chaque année, au début du mois de juin, la nouvelle Reine des Vins du pays de Bade inaugure la fête du vin au pied de la cathédrale de Fribourg. Les vignerons et les coopératives proposent plusieurs centaines de vins badois, avec une animation musicale et des spécialités de la région des trois frontières. Au sud de Baden-Baden, la ville de Bühlertal célèbre son vin au cours des « semaines du vin de Bühlertal ». De septembre à octobre, c’est l’occasion de visiter les caves et les vignobles, de partir en randonnée au côté des vignerons et de déguster des vins régionaux, ainsi que de participer aux vendanges (www.buehlertal.de). Dans tous les cas, il ne faut pas repartir sans avoir goûté les spécialités badoises comme le chasselas léger, le Spätburgunger Weißherbst – un pinot noir vinifié en rosé – ou le Badisch Rotgold.

Dans les environs

À quelques kilomètres au nord de Meersburg (Lac de Constance), la forêt est animée par de lestes créatures : plus de 200 singes berbères s’agitent ici au milieu des visiteurs auxquels ils quémandent du pop-corn (distribué gratuitement à l’entrée). L’entrée de la montagne aux singes (www.affenberg-salem.com) coûte 7 € pour les adultes et 3,50 € pour les enfants. À la sortie, on peut enchaîner avec une randonnée vers le prestigieux internat de Salem.

En plein centre de la Forêt-Noire, à l’est d’Ettenheim, l’écomusée de Gutach offre au visiteur un véritable voyage à travers le temps. D’anciennes maisons typiques de Forêt-Noire y ont été reconstruites dans l’état exact où leurs derniers habitants les avaient laissées. De charmants jardinets et des animaux concourent à animer les lieux. L’écomusée du Vogtsbauernhof est ouvert de mars à novembre (www.vogtsbauernhof.org). À Gutach toujours, les visiteurs peuvent marcher sur un sentier « pieds nus » et s’arrêter devant des pavillons olfactifs et des bornes tactiles. Totalisant deux kilomètres, le parcours des cinq sens est ouvert d’avril à octobre (www.parkmitallensinnen.de).

Plus au sud, les flots de la Gutach se jettent littéralement dans le vide : c’est à Triberg (www.triberg.de), en effet, que l’on peut admirer les plus hautes cascades d’Allemagne (163 m). Les forêts environnantes sont propices à la randonnée et le parc naturel pousse à la découverte.