Mittelrhein - Tourisme

Mittelrhein

Au pays des vignes et des châteaux

La vallée du Rhin a nourri l´imaginaire d´innombrables légendes et récits mythiques. C´est ici que Siegfried a tué le dragon, sur le Drachenfels, la pointe nord de cette région viticole.

Selon la légende, la belle Lorelei a provoqué bien des naufrages autour du rocher massif de St. Goarshausen.

Tout en haut du rocher de la Lorelei, elle brossait sa chevelure d’or, menant les bateliers ensorcelés à leur perte. Les bateaux sombraient alors dans le Rhin par plus de 20 mètres de profondeur. Dans la réalité, le grand nombre de naufrages autour du rocher de la Lorelei (www.loreley-felsen.de) était dû aux puissants courants qui animent cet endroit et au rocher qui s’enfonce dans le fleuve (www.rheinischer-sagenweg.de). À une bonne vingtaine de kilomètres au sud, c’est près de Bingen que le Rhin s’engage dans la vallée des châteaux, mondialement connue. Flanquée du Hunsrück et de l’Eifel à l’ouest, ainsi que du Taunus et du Westerwald à l’est, la vallée du Rhin romantique s’étend sur 120 kilomètres jusqu’aux portes de Bonn. Après Coblence, la vigne est reléguée sur la rive droite du Rhin. Juste avant, c’est à Lahnstein que la Lahn se jette dans le Rhin. Elle est bordée de vignobles jusqu’à la station thermale de Bad Ems.

L’auberge « Wirtshaus an der Lahn »

À Niederlahnstein, l’église Johanniskirche jouxte la célèbre auberge « Wirthaus an der Lahn ». De là, on peut entreprendre une randonnée vers le Rupertsklamm (voir les randonnées sur www.lahnstein.de/tourismus/wandern.html) ou explorer la vallée de la Lahn en canoë. La Lahn compte parmi les rivières les plus populaires en Allemagne pour le canoë-kayak et de nombreux tour-opérateurs y organisent des séjours guidés. Le Rhin, par contre, fait l’objet de restrictions en matière de sports nautiques en raison de la navigation commerciale et des courants.

Bateaux dragons et parapentes

Bad Ems était traversé autrefois par le limes, une ligne fortifiée romaine dont les vestiges ont été inscrits au patrimoine mondial en 2005. Les sources thermales de la station produisent une eau chaude d’une température constante (32 °C). Le studio de remise en forme oxygéné permet aux sportifs de s’entraîner dans des conditions analogues à celles des hauts plateaux (www.emser-therme.de). Dans cette coquette ville de cure au bord de la Lahn, vous pourrez non seulement vous baigner dans un cadre prestigieux, mais aussi vous essayer au parapente (www.air-touch.de, vols en tandem à 75 €) ou tenter une excursion en radeau sur la Lahn (voir www.bad-ems-info.de ou www.lahnschifffahrt.de). En juillet, la course des bateaux dragons de Bad Ems rassemble des embarcations plus étonnantes les unes que les autres.

Le Rhin, fleuve de légendes

Dans l’ancienne ville fortifiée de Coblence, le Musée du Mittelrhein montre toutes les facettes du Rhin romantique du XIXe siècle, avec la collection « Mythos Rhein » (www.mittelrhein-museum.de, ouverte du mardi au samedi, de 10 h 30 à 17 h). Des œuvres d’Emil Nolde et de George Grosz y sont également exposées. C’est ici, au centre de la vallée du Rhin, que l’on pourra, après une randonnée à pied ou à vélo (voir www.welterbe-mittelrheintal.de ou www.rheinsteig.de) entrer dans l’un des bars à vins hauts en couleurs. Au Deutsches Eck, la Moselle se jette dans le Rhin. Dans les environs, la citadelle d’Ehrenbreitstein (à conseiller : l’auberge de jeunesse) accueille des festivals en été. Plus au nord, le chemin du riesling conduit de Leutesdorf à Hammerstein avec des vues splendides sur la vallée du Rhin. Avec un peu de chance, vous pourrez admirer le geyser d’eau froide de Namedyer.


Le sang de dragon du Drachenfels

Avant d’atteindre la plaine du Rhin inférieur, le Rhin longe un massif de dômes boisés. Le massif des Sept Montagnes (Siebengebirge) est le plus ancien parc naturel d’Allemagne. Un joli sentier de randonnée viticole mène d’Oberholtorf à Oberdollendorf (voir randonnées sur www.naturpark-siebengebirge.de/wanderung3.htm). À Königswinter, un petit train (www.drachenfelsbahn-koenigswinter.de, 8 € pour les adultes 4,50 pour les enfants, aller-retour) mène au Drachenfels (www.drachenfels.net) en passant par le château du Drachenburg (www.schloss-drachenburg.de). Le Drachenfels offre un point de vue magnifique, portant jusqu’à Cologne et Bonn (www.bonn-region.de). Le vin rouge du Drachenfels a été baptisé « sang du dragon » par les vignerons.

Se baigner au clair de lune

En descendant vers le Sud, la ville de Linz mérite le détour. De jolies maisons à colombages bordent la place du marché, avec son hôtel de ville dont le carillon retentit tous les jours. À Bad Hönningen, on peut se baigner au clair de lune toutes les nuits de pleine lune (www.kristall-rheinpark-therme.de, ouvert de 9 à 22 h, adultes : 11 €, enfants : 6 € pour 4 heures). Lorsque la saison commence, la nuit de sauna spéciale « carnaval rhénan » vaut le spectacle (toutes les manifestations sur le site Internet).

Bopparder Hamm

La vallée supérieure du Mittelrhein, entre Coblence et Bingen, forme le cœur de cette région viticole, avec ses coteaux émaillés de châteaux et ses villages d’inspiration médiévale qui s’étirent paresseusement le long du fleuve. En 2002, ce tronçon de 65 kilomètres de long a été inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. Le vin tiré de ces domaines est d’une qualité exceptionnelle, mais ici, la culture du vin impose un déploiement d’efforts considérable aux vignerons. En effet, la surface, le nombre d’exploitations et les volumes récoltés n’ont cessé de reculer ces dernières années.

Au Bopparder Hamm, où le Rhin forme une boucle serrée, on trouve la plus grande surface viticole d’un seul tenant dans le Mittelrhein, sur 5 km de long. Le dernier dimanche d’avril a lieu le « Mittelrheinische Weinfrühling » (printemps du vin du Mittelrhein). La ligne de chemin de fer la plus pentue d’Allemagne emprunte de nombreux tunnels et traverse deux viaducs de Boppard à Emmelshausen, où le point de vue est fabuleux (www.sesselbahnboppard.de, d’avril à octobre, possibilité d’emmener les vélos). Non loin de là, améliorez votre handicap (www.jakobsberg.de/go.to/modix/now/main.html) ou initiez-vous au putt au club de golf de Jakobsberg (cours de 19 € par personne, inscriptions au 0049 (0) 6742/808 491).

Instants précieux au bord du Rhin

Avant de poursuivre votre voyage viticole au bord du Rhin ou dans les vignobles, reprenez des forces à Kamp-Bornhofen. Au château Liebenstein, une tour gothique du XIVe siècle abrite un restaurant. Tout au long de l’année, sept vignerons accordent mets et vins dans une ambiance de cabaret et de lectures publiques aux chandelles dans le cadre du programme de manifestations « Mittelrhein-Momente » (voir dates sur www.mittelrhein-momente.de). En juillet et en août, la musique est à l’honneur dans les forteresses et les châteaux du Rhin (www.villamusica.de, www.musikmomente.de).

Le Pfalz les pieds dans l’eau

Depuis la tour de garde de Bacharach, c’est une vue exceptionnelle sur la ville médiévale et sur l’ancien château Zollburg Pfalzgrafenstein qui s’offre au visiteur. Celui-ci n’a jamais été détruit car il n’est accessible que par la voie des eaux.

C’est au château de Stahleck que les comtes du Pfalz résidaient autrefois au bord du Rhin. Aujourd'hui, le château est devenu une auberge de jeunesse renommée qui accueille les jeunes du monde entier. Avec ses tours de garde, le chemin de ronde couvert, bien conservé, illustre l’importance de Bacharach comme place de négoce du vin. Non loin de là, de nombreux chemins de randonnée convergent vers la petite ville d’Oberwesel (www.oberwesel.de). Pour fuir l’agitation de la vallée avec son trafic routier et fluvial, on peut gagner les hauteurs et savourer le calme. Sentier des crêtes autour du Rhin, sentier des châteaux, route du riesling, etc. : le site www.welterbe-mittelrheintal.de permet d’en savoir plus sur les nombreux chemins de randonnée et de réserver des forfaits du type « Randonnées sans bagages » ou « Moulins romantiques à Brauchbach ». D’autre part, le site www.radwanderland.de est très utile pour organiser une sortie à vélo en Rheinland-Pfalz.


Activités pour les enfants

C’est un authentique château du Moyen-Âge qui surplombe la petite ville de Braubach au sud de Coblence. Le Marksburg est le seul château perché qui ne soit pas détruit dans la région du Mittelrhein. On pourra y visiter l’inventaire original et le jardin des herbes du Moyen-Âge (ouvert de 10 h à 17 h l’été, de 11 h à 16 h l’hiver).

Tous les deux ans (années impaires), la cour du château est envahie par les bateleurs, les artisans et les chevaliers lors de la grande fête moyenâgeuse. Le château de Stolzenfels se dresse au nord de Rhens (www.schloss-stolzenfels.de, ouvert de 10 h à 17 h). Le billet « Dix châteaux » (Zehn-Burgen-Ticket) permet d’économiser 50 % du prix d’entrée et donne accès à dix châteaux dans la région du Mittelrhein (www.burgen-am-rhein.de, 19 € pour les adultes, 9,50 € pour les enfants). Chevaliers et gentes dames ont disparu du château de Maus, près de St. Goarshausen, laissant la place aux pygargues, aux milans rouges et aux faucons pèlerins. Des démonstrations sont proposées tous les jours à 11 h et 14 h 30 d’avril à début octobre (adultes : 6 €, enfants : 2,50 €).

Dans le parc naturel Hochwildschutzpark Rheinböllen, à l’ouest de Bacharach, les facétieux marcassins amusent les visiteurs au printemps. À l’inverse, les ours et les loups imposent le respect dans leurs vastes enclos. Le parc est également peuplé de mouflons, de cerfs rouges et de bisons. Un terrain de jeu est à la disposition des jeunes enfants (www.hochwildschutzpark.de, ouvert toute l’année de 9 h à 19 h). Pour aller à la rencontre des murènes, petites roussettes, émissoles lisses ou hippocampes, plongez dans l’univers sous-marin du « Sealife » à Königswinter en empruntant le tunnel sous l’eau. L’aquarium d’eau de mer et d’eau douce est ouvert tous les jours de 10 h à 18 h (www.sealifeeurope.com/de/konigswinter/home.htm, adultes : 11 €, enfants : 8,50 €).

Fêtes du vin

Les habitants d’Oberwesel célèbrent leur fête du vin (Weinmarkt) les deuxième et troisième week-ends de septembre. Elle compte aujourd'hui parmi les fêtes du vin les plus populaires au bord du Rhin, ce qui explique la diversité des vins présents. Un soir durant, des flambeaux et un feu d’artifice illuminent la ville et pour le traditionnel défilé du dimanche, des chars décorés, des groupes et des fanfares défilent en cortège dans les rues décorées (www.oberwesel.de).

La fête du vin de Bacharach, le premier week-end d’octobre, est un autre rendez-vous à ne pas manquer. Le Forum du vin de l’Ahr-Mittelrhein (www.weinforum-mittelrhein.de), qui a lieu alternativement au château du Rheinfels à St. Goar et au Künstlerbahnhof Rolandseck (Remagen) chaque premier week-end de septembre, permet de se faire une bonne idée de la région viticole de la vallée du Rhin si l’on en juge par la diversité des vins, Sekts et eaux-de-vie récompensés pendant cette manifestation.

Au mois d’août, la vallée du Rhin s’embrase un week-end sur deux. On y allume alors de gigantesques feux d’artifice sur les hauteurs et les châteaux et forteresses sont animés de feux de Bengale, pendant que plus 70 bateaux naviguent sur le Rhin entre Braubach et Coblence (tickets disponibles auprès des nombreuses compagnies de navigation sur le Rhin).