Trollinger

Cépages rouges

Trollinger

La boisson nationale souabe

Le Trollinger est le cépage de vin rouge le plus courant dans le Wurtemberg. Ces vins légers sont devenus la ‘boisson nationale Souabe’.


Histoire

Le Tyrol du Sud et le Trentin voisin sont le berceau de cette variété, où elle est appelée ‘Vernatsch’. Le Trollinger a franchi les Alpes avec les Romains, qui l’implantèrent tout d’abord le long de la Bergstraße et dans le Pfalz. Il a ‘élu domicile’ dans le Wurtemberg à la moitié du 17ème siècle, sous l’appellation allemande ‘Blauer Trollinger’. Le Trollinger est encore aujourd’hui l’un des principaux cépages de la région.

Importance

La superficie cultivée dédiée au Trollinger allemand a augmenté d’environ 1.000 hectares entre 1960 et 1990, pour atteindre quelque 2.500 hectares. Elle n’a pour ainsi dire pas évolué au cours de la dernière décennie. Aujourd’hui, les vignobles de Trollinger s’étendent sur un peu plus de 2.500 hectares. Le Trollinger est le cépage le plus cultivé dans le Wurtemberg, devant le Schwarzriesling et le Lemberger. Tous les producteurs de Trollinger sont pour ainsi dire concentrés dans cette région (à l’exception de l’un ou l’autre viticulteur du Pfalz ou du pays de Bade). A en croire les statistiques, seuls 35 hectares ne sont pas situés dans le Wurtemberg. Cette concentration dans la région viticole allemande la plus méridionale s’explique par le climat. Pour mûrir, le cépage Trollinger a, en effet, besoin d’une longue période de végétation. Et enfin, sachez encore que le Trollinger est devenu une ‘boisson nationale souabe’.


Culture

Les cépages Trollinger se sentent tout à fait dans leur élément sur des sols chauds, en particulier des marnes irisées ou des formations de calcaire à cératites. La maturation tardive – postérieure même au Riesling – exige un très bon terroir qui, dans la mesure du possible, ne peut être touché par le gel. Le Trollinger est une variété généreuse avec des rendements de 100 hl/ha. Il pousse donc aussi sur des sols pauvres et dans des vignobles étendus. Le poids du moût reste généralement compris dans la fourchette propre aux vins de qualité, soit en moyenne 70 degrés Oechsle. L’acidité varie quant à elle entre 7 et 10 pour mille, ce qui est exceptionnellement élevé pour un vin rouge.

 

Elevage / Saveur

Les maîtres de chai produisent généralement des vins du terroir frais et robustes. Une certaine douceur résiduelle apporte aux vins de table harmonieux une note gouleyante supplémentaire. Rares sont les vins présentant de meilleurs attributs. Les vins légers et racés ne doivent pas être conservés pendant des années, mais peuvent déjà être bus l’année suivant leur récolte. Leur parfum de fleur délicate trahit un soupçon de muscat léger, voire un arôme de merise. Dans le verre, les vins arborent généralement une couleur rouge claire, voire rouge rubis lorsque le millésime est bon. Le rosé (Weißherbst) est également proposé. Pour conclure, sachez encore que le Trollinger est souvent mélangé au Lemberger et que les grains juteux s’apprécient comme raisin de table.


Dégustation

C’est une évidence : il s’agit d’un vin qui, dégusté presque quotidiennement par de nombreux consommateurs, se digère aisément. Le vin de consommation accompagne volontiers une bonne tranche de pain, mais convient aussi avec un morceau de viande blanche ou un fromage frais neutre.