Spätburgunder

Cépages rouges

Spätburgunder

Un classique pour connaisseurs exigeants

Sur le plan de la qualité, le Spätburgunder ou Pinot Noir est aux vins rouges ce que le Riesling est aux vins blancs : un vin pour connaisseurs exigeants.


Histoire

Le cépage Spätburgunder ou Pinot Noir appartient à la famille des Burgunder. Il fait partie des premières variétés sélectionnées à partir des vignes sauvages de l’Ouest de l’Europe centrale. Charles le Gros a amené le Spätburgunder sur les rives du lac de Constance en l’an 884. Ce cépage issu de la Bourgogne et planté dans le Rheingau au 13ème siècle, serait apparu dans le Pfalz au 16ème siècle et aurait été planté sur les berges de l’Ahr au 18ème siècle. Il a connu son essor il y a 150 ans, avec l’extension de la production de Sekts, pour laquelle d’authentiques vignobles Burgunder ont été plantés. Le Spätburgunder est également appelé ‘Pinot Noir’ et, dans certaines parties du pays de Bade, ‘Klevner’.

Importance

L’Allemagne compte quelque 11.800 hectares de culture viticole avec la variété Spätburgunder. Cette etendue représente plus de dix pour cent de la superficie viticole totale. Viticulteurs et consommateurs favorisent de plus en plus cette variété. Depuis le début des années 90, la superficie dédiée au Spätburgunder a progressé de plus de 3.000 hectares. La plupart des cépages concernés sont situés dans le pays de Bade (près de 5.900 hectares) – avec une concentration au Kaiserstuhl – et dans le Pfalz (près de 1.600 hectares). La Rheinhessen et le Wurtemberg, avec également plus de 1.200 hectares, le Rheingau (400 ha) et l’Ahr avec plus de 300 hectares sont également des régions viticoles importantes pour le Spätburgunder. Cette variété fait partie des cépages Classic dans dix régions viticoles.


Culture

Cette variété noble et très ancienne exige beaucoup d’attention et requiert un climat et un sol spécifiques. Elle prospère idéalement sur les mêmes parcelles que le Riesling, autrement dit les meilleures. Si les conditions de croissance sont favorables, elle atteindra sa pleine forme et donnera naissance à un des plus beaux vins rouges au monde.

 

Elevage / Saveur

Cette variété est élevée avant tout comme un vin rouge sec, mais aussi, en partie, avec une certaine quantité de sucre résiduel. On trouve également, par endroits, des vins rosés Spätburgunder, sans oublier les Sekts. Si les raisins sont pressés juste après les vendanges, le jus clair permet de produire un ‘Blanc de Noirs’ ou, si vous préférez, un vin blanc à partir de grains de raisin foncés. Bon nombre de producteurs produisent également des vins de qualité supérieure dans des barriques.


Dégustation

Les Spätburgunder sont ronds en bouche et veloutés avec, en prime, un bouquet fruité et une touche d’amande. L’arôme du Spätburgunder traditionnel est légèrement sucré et évoque les fruits rouges, de la fraise au cassis, en passant par la cerise et la mûre. Les vins élevés en barriques présentent également des accents de vanille et de cannelle. On distingue deux types de Spätburgunder : classiques et modernes. Les meilleurs Spätburgunder provenaient traditionnellement de grains de raisin très murs mais n’avaient pas une couleur très prononcée. Ils étaient également légers et pauvres en tanins et arboraient une robe rouge rouille. La variété moderne, avec sa couleur rouge vive, ses tanins plus prononcés, son acidité réduite et sa durée généralement courte de stockage dans de petits fûts en chêne est, quant à elle, de plus en plus présente.

Les vins rouges Spätburgunder sont idéaux pour les saisons froides. Ils se boivent chambrés, à une température de 16 à 18 degrés. Les variantes corsées constituent l’accompagnement idéal pour les rôtis, le gibier ou l’assiette de fromages. Le Weißherbst rosé convient pour les entrées et les viandes blanches, tandis que la qualité Auslese peut aussi servir d’apéritif.