Scheurebe

Cépages rouges

Scheurebe

Le bouquet remarquable rappelle le cassis, la pêche ou la poire mûre. Les vins issus de ce cépage constituent l’accompagnement idéal pour une cuisine aromatique épicée, de l’entrée au dessert.


Difficile de ne pas remarquer son nez

Pendant la 1ère guerre mondiale, plus exactement en 1916, le viticulteur Georg Scheu, du Landesansalt für Rebenzüchtung Alzey, a, avec la 88ème plantule d’une série de croisements de Riesling et de Silvaner, réussi à obtenir un nouveau cépage convaincant : le Scheurebe. Cette nouvelle culture a été baptisée successivement ‘Dr.-Wagner-Rebe’ et ‘S 88’ ou ‘Sämling’. A la fin de l’année 1945, le mérite du viticulteur créateur a été immortalisé sous l’appellation ‘Scheurebe’.

Importance

La culture a été reconnue dans les années 50, lorsqu’on parvint à produire avec le Scheurebe des Beerenauslese et des Trockenbeerenauslese. Ce sont surtout les viticulteurs de la plus grande région viticole d’Allemagne qui ont planté cette variété cultivée à Alzey, dans la Rheinhessen. Le Scheurebe a connu un véritable boom dans les années septante, années au cours desquelles la superficie dédiée à ce cépage a doublé. Cette culture s’étend actuellement sur quelque 1.800 hectares dont 1.000 dans la Rheinhessen, 400 dans le Pfalz et 140 dans la vallée de la Nahe. Les viticulteurs du pays de Bade et de Franconie s’adonnent eux aussi avec succès à la culture de ce cépage aromatique. Le Scheurebe est un des nouveaux cépages allemands les plus florissants. Il représente d’ores et déjà près de deux pour cent de l’encépagement total du pays. 


Culture

Le Scheurebe est tout aussi exigeant que le Riesling en ce qui concerne le lieu d’implantation. Il supporte des sols raisonnablement secs et maigres et pousse bien sur des sols de lœss ou calcaires. Son bois mûrit lentement et la longue assimilation du feuillage permet une vendange de haut niveau. Les grappes arrivent à maturité peu de temps avant le Riesling. La variété est menacée par les frimas hivernaux, le Botrytis et l’oïdium.

 

Elevage / Saveur

Les vins Scheurebe sont commercialisés presque exclusivement comme vins à labels de qualité (Prädikatswein) et par conséquent, les goûts ‘moelleux’ et ‘doux’ sont plus importants que pour d’autres cépages. La robe est jaune pâle, jaune paille ou jaune doré intense, en fonction de la qualité. Les vins Kabinett tendres et autres vins à moitié corsé issus de vendanges tardives se caractérisent par un bouquet accentué et un ensemble harmonieux d’acidité stimulante et de douceur délicatement fruitée. Le bouquet accentué rappelle surtout le cassis, mais aussi, dans une moindre mesure, la mangue, la mandarine, la lime, la pêche ou des poires très mûres. Les variantes douces naturelles se distinguent par une longue durée de conservation et présentent, après de nombreuses années, un arôme de pêche impressionnant ou une senteur de rose.


Dégustation

Les différents modes d’élevage et niveaux de qualité permettent une application diversifiée des vins Scheurebe. Le vin Kabinett léger se prête à une soirée conviviale. Les Spätlese secs à demi-secs sont recommandés pour accompagner des ragoûts de poisson ou de volaille épicés et aromatisés, ainsi que pour la cuisine asiatique. Enfin, les vins doux issus de vendanges tardives et d’une sélection Auslese se marient bien avec des desserts fruités.