Gewürztraminer

Cépages rouges

Gewürztraminer

La senteur de la rose

Le Gewürztraminer est un monument de la culture viticole allemande qui a su traverser les siècles. On le replante aujourd’hui là où il devait, jadis, être arraché.

Un séducteur à l’odeur de rose

En Allemagne, les cépages considérés par la directive CEE comme des Traminer rouges peuvent être désignés sous les appellations ‘Gewürztraminer’ et ‘Roter Traminer’. La désignation ‘Clevner’ est également permise pour la région viticole du pays de Bade.


Histoire

Le village viticole de Rhodt, dans le Pfalz, abrite une vigne presque quatre fois centenaire et entièrement dédiée au Gewürztraminer. Ce monument de la culture viticole souligne déjà, à lui seul, que le Gewürztraminer est un des cépages les plus anciens encore cultivés à l’heure actuelle. Certains chercheurs soupçonnent une origine grecque. Il n’est pas sûr que le cépage doive son nom à la localité de Tramin, dans le sud du Tyrol. Dès le 15ème siècle, on livrait toutefois des Traminer aux monastères locaux, comme vin de messe. En Allemagne, certains documents historiques attestent l’existence du cépage au 16ème siècle. La culture de cette variété était même, à cette époque, recommandée. Certaines communications relatives aux nouvelles variantes de culture du Gewürztraminer, datant du 18ème siècle, témoignent d’une sélection de cépage réussie. Le Gewürztraminer a été planté dans un vignoble, dans la ‘composition mixte’ classique, avec du Riesling et une variété à haut rendement. Le rendement incertain a toutefois empêché jadis la conquête de superficies d’encépagement plus importantes.

Importance

Le Gewürztraminer est cultivé également en Alsace, dans le sud du Tyrol, en Australie et en Californie. En Allemagne, il couvre une superficie cultivée de quelque 830 hectares, soit moins de un pour cent de la superficie totale des cépages allemands. Le territoire du Gewürztraminer n’a pas augmenté ces dernières décennies. Le Pfalz compte ainsi quelque 350 hectares, le pays de Bade environ 160 (principalement dans le Kaiserstuhl) et la Rheinhessen environ 140. Mais ce n’est pas tout ! Le cépage fait aussi partie des spécialités régionales de Saxe. La participation active aux concours du meilleur Traminer, organisés toute l’année par les Tyroliens du Sud et les Palatins, confirme que le Gewürztraminer a ses inconditionnels. Les Sekts et eaux-de-vie de marc de Gewürztraminer comptent parmi les rares spécialités de cette variété.


Culture

Le Gewürztraminer a une pelure légèrement rougeâtre et très épaisse. Il peut atteindre une grande maturité jusque dans les degrés de maturité les plus élevés. Compte tenu de sa propension à la coulure, les rendements sont souvent faibles et la quantité de grappes varie d’un millésime à l’autre. Le rendement des vignobles de Gewürztraminer est, selon une moyenne annuelle, rarement supérieur à la moitié du rendement autorisé par hectare. Les rendements faibles indiquent, à eux seuls, que le Traminer est un des cépages allemands les plus précieux.

 

Elevage / Saveur

Le cépage épicé et aromatique permet la production de vins ordinaires, mais aussi très fins. Les vins sont plus élégants ou plus lourds – avec, en partie, une teneur en alcool importante – selon le sol et le rendement. Tous se caractérisent néanmoins par une acidité relativement modérée. Les Gewürztraminer typiques présentent une coloration jaune paille à jaune dorée, selon le niveau de qualité. Ils dégagent, tantôt avec modération, tantôt avec extravagance, une senteur de roses fanées. On retrouve également des tonalités de fleurs d’acacia, de violette, de miel, de massepain, de gelée de coings, d’oranges amères ou de maracuja. Les vins Auslese doux se conservent pendant de longues années.


Dégustation

Le bouquet aromatique, complété par une bouche fruitée, épicée et amère, fait du Gewürztraminer une variété de choix pour les amateurs de vins aromatiques. Sec à demi-sec, il se marie bien avec des pâtés de gibier, de la volaille avec sauces aromatiques et des escargots, sans oublier des ragoûts épicés et aromatiques. Le vin bien mûri et doux s’apprécie comme apéritif. Les vins doux issus de vendanges tardives et les Auslese doux s’accommodent très bien de desserts aromatiques à base de massepain, de chocolat ou d’eaux-de-vie. Enfin, la combinaison Gewürztraminer – Munster ou fromage bleu riche en matières grasses est particulièrement prisée.