Elbling

Cépages rouges

Elbling

Rafraîchissement garanti

L’Elbling est un cépage rafraîchissant qui fait aussi partie des plus anciens cépages de vins blancs cultivés en Europe. Dans la Moselle supérieure, la culture de cette variété est une tradition vieille de 2.000 ans.


Une spécialité régionale rafraîchissante, comme vin ou Sekt

L’Elbling fait partie des plus anciens cépages de vins blancs d’Europe. Les Romains l’appelaient volontiers ‘Vitis alba’ ou ‘cépage blanc’. Les linguistes supposent que le mot ‘alba’ a donné les formes ‘Alben’ et ‘Elben’ qui, à leur tour, ont donné naissance à l’appellation ‘Elbling’. La plupart des historiens sont d’avis que les Romains ont déjà introduit l’Elbling en Allemagne il y a 2.000 ans, mais il n’est pas non plus exclu que ce vin ait fait un détour par la Gaule. Pendant des siècles, du Moyen-Âge au 19ème siècle, l’Elbling était largement répandu en Allemagne, dans les régions voisines et en Europe de l’Est. On suppose que le démantèlement des vins de dîme a favorisé la régression de l’Elbling. Cette variété est aujourd’hui une spécialité dans le paysage viticole allemand et peut être cultivée presque exclusivement le long de la Moselle. Le long du cours supérieur de la Moselle, la culture de l’Elbling est une tradition vieille de 2000 ans. 

Importance

Si l’on en croit les statistiques, les 580 hectares de cultures dédiés à l’Elbling représentent à peu près un demi pour cent de l’encépagement total en Allemagne. En Moselle, la proportion représente toutefois près de six pour cent de la superficie totale cultivée : le numéro trois en termes d’importance. Cette variété prospère surtout le long du cours sud de la Moselle, le long du cours supérieur de la Moselle, au sud-ouest de Trèves et sur les coteaux qui bordent la Sauer. La culture de ce cépage a légèrement tendance à régresser.


Culture

Les sols de calcaire à cératites qui prédominent le long du cours supérieur de la Moselle sont le terrain de prédilection de ce cépage. Même si cette variété à maturation précoce n’est pas très exigeante à l’égard de l’implantation, c’est en effet sur des sols de calcaire à cératites qu’elle acquiert au mieux sa fraîcheur caractéristique. Il convient de se montrer prudent lors de la protection du végétal. Les grappes à peau fine sont en effet exposées à l’oïdium et au péronospore. Le rendement de l’Elbling est généralement suffisant à important, en particulier dans le segment des vins de qualité. Des vins Kabinett et autres vins de qualité issus de vendanges tardives sont également produits de manière isolée.

 

Elevage / Saveur

Les vins de base se caractérisent par une acidité à peu près équivalente à celle du Riesling, mais plus tendre. Ils sont élevés en vins de table frais, gouleyants et plutôt neutres ou sont transformés en Sekts. 80 pour cent des Elbling produits sont destinés aux caves, où vins comme Sekts acquièrent leur effervescence. Les vins Elbling monocépages et les Sekts fermentés de façon traditionnelle, à partir des domaines viticoles, sont presque des denrées rares. La mutation ‘Roter Elbling’, qui sert également de vin blanc, est elle aussi exceptionnelle. Quelques rares viticulteurs récoltent et fermentent les grains rouges séparément depuis 15 ans. Ils fabriquent des vins originaux et riches en extraits, de couleur saumon. La demande dont cette mutation fait l’objet dépasse – et on le comprend – l’offre.


Dégustation

Les vins et Sekts Elbling se distinguent par leur légèreté, leur effervescence et leur fraîcheur. Cette particularité les rend simples et fait d’eux de véritables coupe-la-soif pour les belles journées d’été. Le vin de qualité d’origine garantie ‘Obermosel Elbling’, conditionné dans des flûtes (Schlegelflasche) blanches, satisfait aux exigences sensorielles supérieures et offre une saveur uniforme. Il est recommandé avec une bonne tranche de pain, du poisson et des fruits de mer.